09/10/2007

Après le face à face Moutinot - Weiss sur Léman Bleu

D'accord avec vous, Monsieur Weiss, pour dire que la réaction de la police bernoise fut inadaptée, mais pas d'accord avec votre interpellation au Conseiller d'Etat genevois chargé de la police. Il ne s'agit pas d'abord de police plus présente ou plus efficace mais de politiciens qui prennent leurs responsabilités et trouvent une parade politique aux exactions de l'UDC.

Je n'as pas (encore?) ni vu ni compris ce que votre parti entend faire et dire dans ce sens. Comme l'a dit pertinemment le Conseiller d'Etat, avant de parler prévention et interventions policières, il s'agit de travailler comme responsables politiques intelligents et proactifs. Il est vrai que c'est difficile face à l'UDC qui arrive à tirer profit de tout, tant des attaques que des critiques dont elle est l'objet.

Puis-je me risquer à cet exercice? Voici le discours que l'UDC pourrait tenir si jamais son leader n'était pas réélu au Conseil Fédéral: "Le complot contre Monsieur Blocher a réussi. Emmené par les gauchistes et cette droite molle et inefficace, les Suisses se sont, hélas, laissés berner. Nous avions raison de révéler ces alliances complotées entre médias, gauche et partis bourgeois pour faire taire les vrais démocrates. Mais notrre chef, maintenant dans l'opposition face à un Conseil Fédéral mou et inactif, saura rester fidèle à sa vision d'une Suisse indépendante et fidèle à ses origines..."

Si, par contre Monsieur Blocher est réélu, voici le 'même autre discours' que ça pourrait donner: " Le complit contre Monsieur Blocher n'a pas réussi. Emmené par une UDC vivante et organisée, le peuple suisse ne s'est pas laissé berner par les gauchistes et cette droite molle et inefficace. Nous avions raison de révéler ces alliances complotées entre médias, gauche et partis bourgeois pour faire taire les vrais démocrates. Réélu aux plus hautes fonctions de Conseiller Fédéral, notre chef saura rester fidèle à sa vision d'une Suisse indépendante et fidèle à ses origines..."

Face à cette rhétorique, nous attendons de votre parti, Monsieur Weiss, comme de tous les autres, une imagination politique anticipatrice, des actions et non des réactions. soyez donc plus intelligents que l'UDC, que diable!

Commentaires

Dans le choix du discours vous etes à 50-50.
Christoph Blocher a raison de dénoncer tout, comme d'autres ont raison de le dénoncer lui, mais pas de s'en moquer.
Un exemple, quel est la crédibilité de l'ONU, quant elle abrite en son sein, un Jean Ziegler ?
La neutralité suisse de Micheline Calmy-Rey, envers les serbes albanophones et musulmans, le fait que personne ne dénonce le Pacte Ribbentrop-Molotov, malgré la chute, tant du III Reich, que de l'URSS ?

La Gauche et le Centre se sont alliés, pour choisir celle que le SVP-UDC avait désigné, suite aux éléctions du 21.10.2007, pour un 3-ème siège de conseiller fédéral.

Eveline Widmer-Schlumpf, Christoph Blocher et Moritz Leuenberger, ont tous 3 suivis les mêmes cours de Droit à l'Université de Zurich.
Joseph Zisyadis, lui aussi, a voté pour Eveline Widmer-Schlumpf.

Eveline Widmer-Schlumpf et Christoph Blocher, appartiennent, tous 2 au SVP-UDC et à personne d'autre.

Elle a bien fait d'accepter son éléction, cela prouve qu'au SVP-UDC, ils apprécient les femmes.
De cette manière, elle a libéré Christoph Blocher, qui dorénavant, multiplieras ses activités et j'espère qu'il introduiras en justice, plusieurs plaintes pénales pour diffamation.
Pour 1,- franc symbolique et les frais à charge de ceux qui l'attaque et qui l'asticote.

Ce n'est pas une victoire ni pour la gauche, ni pour le centre, mais pour la Suisse et le monde entier, d'avoir libéré Christoph Blocher et de lui permettre à nouveau de s'exprimer librement.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/12/2007

Les commentaires sont fermés.