28/09/2009

CRISE... ET ON REPARLE DE BONUS ET DE MILLIONS

Et voilà à peine quelques signes de reprise économique publiés qu'on reparle de bénéfices et de bonus. La croissance est décidément très éclectique et il vaut mieux être patron – et encore parton de certaines firmes – qu'employé... comme toujours.

Lire la suite

22/09/2009

Une visite russe en Suisse

Le Courrier du 22 septembre publie une fine analyse de la visite officielle du Président russe en Suisse. A la question du motif principal de ce voyage, il offre la surprenante réponse de la visite au mémorial de la victoire du Général russe Souvoroff sur les troupes de Napoléon en 1799. On est loin des accords commerciaux ou sportifs...

Lire la suite

11/09/2009

A propos d'une affiche - un débar difficile

Le nombre de réactions à ma critique d'une affiche et la virulence de certaines me poussent à préciser deux ou trois choses.

 

Lire la suite

08/09/2009

Une affiche qui dérange

DSCN6032-modif.JPG

UNE AFFICHE QUI POSE QUESTION

 

 

Il y a une année mois, cette même affiche fut déjà placardée sur nos murs mais doublée de sa version féminine et tout aussi enfantine. Elle est revenue depuis quelques mois, dans sa seule version masculine...

Lire la suite

03/09/2009

Minarets et clochers ou le pouvoir de l'information...

Je reste convaincu que l'inscription de cette interdiction dans la Constitution fédérale est une mauvaise chose, car elle est provocante, politiquement insoutenable et elle fige l'avenir.

Lire la suite

Un Calvin émerveillé

Calvin rigoureux, certes, Calvin et la mort de Servet, oui hélas, mais il y a aussi un Calvin ému devant l'amour de son Dieu. J'en veux pour signe sa traduction des versets 13 et 14 de l'un des plus grands psaumes, le 139: « Car tu as possédé mes reins, tu m'as couvert au ventre de ma mère. Je te célébrerai parce que terriblement j'ai été mirifié (...) » et le théologien précise sa traduction dans une note: « mirifié ou fait de merveilleuse manière ». Oui, pour Calvin, tout homme fut à son départ 'mirifié, de 'miri-facere' littéralement 'faire une merveille '; toute créature fut 'merveilleusement faite'. A méditer, non ?

Affaire libyenne. L'humiliation et la lourde responsabilté de l'UDC

On a beaucoup (et trop) utilisé le terme d'humiliation. A croire que le masochisme helvétique n'est pas un vain mot...

Quand un plus faible ou un plus honnête échoue devant plus fort et plus retors que lui, - et c'est le cas ici - l'humiliation n'est pas de son côté. Même s'il a commis des erreurs qui ont participé de cet échec.

Lire la suite