29/11/2009

La rage et la honte

Quel avenir ? Une Suisse qui va se replier sur elle-même et s’enfermer derrière ses minarets clochers qui lui cacheront le monde qu’elle ne reconnaîtra plus quand elle s’éveillera, car il aura changé sans elle…Du reste n’est-ce pas ce qui se passe depuis trop longtemps déjà avec ce parti de la peur et de la lâcheté, l’UDC ?


La rage et la honte

 

La Suisse s’est faite de rencontres et d’audace. Paysans et citadins, montagnards et gens des plaines, alémaniques, romands et tessinois, protestants et catholiques, nous av(i)ons appris à vivre ensemble. Elle s’est faite aussi à l’extérieur d’elle-même : cette « cinquième » Suisse, celle des Suisses de l’étranger qu’on aimait à citer…Mais (re)lisez donc notre histoire, Denis de Rougemont (l’histoire d’un peuple heureux), Pictet de Rochemont et autre Henry Dunant, même Napoléon auteur la Suisse moderne. Relisez nos vagabonds-voyageurs comme Ella Maillart et ses carnets de voyage, Nicolas Bouvier et son ‘usage du monde’ ou les poètes comme Ramuz ou Jaccottet. Regardez Erni ou Giacometti. Espaces intérieurs ou géographiques, élans littéraires, grandeur d’âme et tellement de respect pour l’humain. Cette Suisse-là se meurt. Cette votation renie ce passé, elle hypothèque l’avenir.

 

Notre avenir : une Suisse petite, recroquevillée sur elle-même, avec elle seule pour mesure, une Suisse centrée sur elle et ses montagnes comme autant de limites à ne jamais franchir, contrairement à Ramuz, le franchiseur, le révélateur des peurs dans nos montagnes. Une Suisse définitivement et finalement suisse.

 

Quel avenir ? Une Suisse qui va se replier sur elle-même et s’enfermer derrière ses minarets clochers qui lui cacheront le monde qu’elle ne reconnaîtra plus quand elle s’éveillera, car il aura changé sans elle…Du reste n’est-ce pas ce qui se passe depuis trop longtemps déjà avec ce parti de la peur et de la lâcheté, l’UDC ?

 

Mais, bon Dieu, vos enfant ne voyagent-ils pas, ne vont-ils pas à l’étranger pour leurs études, dans d’étranges pays pour travailler… ? Quel avenir pour eux dans le monde avec une telle loi qui fait de nous le premier pays à interdire dans sa Constitution l’érection d’un bâtiment religieux ? Honte et rage, oui.

Commentaires

Mr. Nesser, "la rage et la honte", face à tant de mollesse ?
Votre rage face à ce ventre ramollit par trop de basses nourritures provenant du fruit de toutes les corruptions de cette pauvre planète me laisse pantois !
Honte et rage face aux fortunes de tous les dictateurs et autres despotes sanguinaires ayant placés leurs fortunes dans nos banque proprettes de façades !
Honte et rage lorsque des pasteurs comme vous se font inviter par des banquiers dans leurs villas somptueuses pour des repas festifs !
Honte et rage, lorsque vous voyez des jeunes arabes trainer avec de la came dans les poches pour survivre alors que notre ville accueille avec tapis rouge les dirigeants de ces pays corrompus jusqu'à la moelle !
Honte et rage lorsque le l'on voit notre télévision nationale sur les ordres des banquiers de l'ubs, faire le lit des populistes à longueur d'année !
Honte et rage face a tout ce qui entour ce peuple qui a voté contre des minarets trop visibles dans un monde hypocrite !
Vous êtes pasteur, vous devez le savoir, Dieu peut pardonner aux saints comme aux pires des pêcheurs, mais pas aux hypocrites !

Écrit par : corto | 29/11/2009

"ce parti de la peur et de la lâcheté,"

La peur et la lâcheté sont de votre côté quand vous faites le jeu d'une idéologie totalitaire.

Et vos prévisions pour l'avenir de la Suisse sont aussi ridicules que dénuées de tout fondement. Pas étonnant avec un tel aveuglement.


"le premier pays à interdire dans sa Constitution l’érection d’un bâtiment religieux ?"

Demandez donc à Israël si les musulmans peuvent y ériger un minaret ou même une mosquée...
Ah! J'oubliais, Isarël n'a pas de constitution...
Et le minaret n'est pas un "bâtiment" religieux, seulement un élément architectural non obligatoire et qui ne sert à rien si l'appel à la prière y est interdit.

Aveuglement, disais-je.

Écrit par : Johann | 30/11/2009

Encore un dealer d'opium... y'a de la solidarité dans ce millieu!
Dieu est amour pour les uns, et il est au dessus de tout pour les autres.... allez chercher.

Écrit par : Riro | 30/11/2009

Bonsoir,
Juste un petit rappel chronologique et un point de vue "à froid"

Ceci bien avant ce vote, par exemple:

http://www.afriquechos.ch/spip.php?article3103

Le résultat de ce vote est celui, justement, de la connaissance de l'Islam pratiqué actuellement et non-conforme aux Droits de l'Homme, aux droits occidentaux.
Pouvons-nous reprocher à un peuple de souhaiter une remise en question de la part de personnes comme M.Hani Ramadan?

Pour mémoire:
"...Face aux réactions parfois violentes provoquées par sa prise de position dans Le Monde, favorable à la lapidation en cas d'adultère et à l'amputation des voleurs, Hani Ramadan joue la carte de l'honnêteté. «Il est regrettable d'observer que la franchise peut parfois coûter cher», constate-t-il.
«Je ne crois pas à un "vivre ensemble" qui reposerait sur le non-dit. L'hypocrisie n'est bonne pour personne. Nous devons rechercher la transparence», ajoute le directeur du Centre islamique de Genève. En d'autres termes, mieux vaut exprimer des positions dures que les dissimuler aux autres.
Cette franchise ne convainc guère Claude Torracinta, journaliste et ancien président de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA). «En défendant la Charia comme il le fait, Hani Ramadan caricature l'Islam, il en donne une image terriblement négative», souligne-t-il.
Pour Hani Ramadan, ce partage entre musulmans «modérés» et «fondamentalistes» est une fausse image véhiculée par les Occidentaux. «Il existe actuellement dans tout le monde musulman un retour aux sources. Nous sommes très attachés au Coran», affirme le directeur du Centre islamique de Genève."

http://www.swissinfo.ch/fre/a_la_une/Les_verites_de_Hani_Ramadan.html?siteSect=105&sid=1392120&cKey=1034430420000&ty=st&rs=yes


Et des incidents comme ceux-ci;

http://info.rsr.ch/fr/points-forts/Yverdon_les_Bains_mere_agressee_a_l_ecole.html?siteSect=2011&sid=9042621&cKey=1209729743000

Ou cela, à Genève, prouvant déjà la volonté d'imposer des règles autres que les lois suisses, et où les coupables sont restés anonymes et impunis:

http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/article-2009-05-1351/des-hommes-ont-insulte-des-jeunes-filles-qui-suivaient-un-cours-de-gymnastique

Pouvons-nous, donc, reprocher au peuple suisse de demander le progrès?
Ce vote lance un débat qui peut aider à la modernisation, l'"humanisation" de l'Islam.
Des réactions des médias, de nos églises et de nos autorités dépendent les ouvertures et remises en questions de la part des "têtes" musulmanes en Suisse, en Occident.
L'"à-plat-ventrisme" et l'auto flagellation de la part des médias, églises et de nos autorités serait la pire attitude et ne feraient que creuser un fossé inter communautaire.

Nous avons l'occasion d'avancer vers un Islam modernisé, tout comme nous, les chrétiens avont su avancer vers une foi plus ouverte, ne sabotons pas ce rendez-vous avec le progrès.

Bien à vous

Écrit par : Mireille Luiset | 30/11/2009

Vote démagogique indigne d'une démocratie comme la Suisse, mais ce qui est fait et fait. Il y aura toujours des Freisinger, des Aldeeb, Des Benladen, en gros des semeurs de discordes, des souffleurs de haine, et ce, jusqu'à la fin des temps! Il y a des humains qui ne peuvent pas vivre sans leur dose de haine. Mais heureusement, il y en a d'autres, qui sont bien plus nombreux qu'on ne le pense, qui veulent construire des ponts, vivre ensemble dans le respect des différences sans rien imposer à l'autre, et qui veulent le bien et la paix pour leur société et leur prochain.

Maintenant, j'adresse un message aux femmes musulmanes Suissesses : à part Mmes. Karmous ou Keller, on ne vous entend pas. Ce sont toujours les hommes, Suisses, Arabes, chrétiens, athées, ou musulmans, ou bien des féministes en manque de combats contre la gente masculine, qui parlent de vous, de votre situation, et tuti conti. Où est donc la femme Suissesse musulmane pour parler d'elle-même? Est-elle à ce point soumise comme on le dit? Défendez-vous donc vous même, faites entendre votre voie, ne vous laissez pas étouffer par tous ceux qui aboient, ne laissez donc pas les autres décider de votre sort! Il faut dire stop au diktat de ceux que j'ai cité ci-dessus!

Écrit par : Inside | 30/11/2009

Monsieur,
En tant que pasteur vous devriez un peu plus vous renseigner sur l'islam et son idéologie. Les chrétiens sont beaucoup trop naïf...les intentions de l'islam le sont nettement moins.
Oui je voyage, et souvent dans les pays musulmans, alors laissez-moi le droit de refuser, avant qu'il ne soit trop tard, l' avancée d'une idéologie, qui elle n'interdit pas une simple construction, mais qui bafoue les droit de la femme, les droits des non-musulmans, qui condamne à mort ceux qui se convertissent à une autre religion,qui n'accepte pas les jugements rendus par des tribunaux non-musulmans, etc...
Contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire, cela n'a rien de raciste mais c'est être responsable que de mettre des limites à une avancée inquiétante de l'islam dans notre société.
Vous allez répliquer que ce sont qu'une minorité des musulmans qui sont extrémistes..., c'est vrai pour l'instant, mais si vous lisez le coran vous verrez bien qu'il y a un double discours, d'un côté paix et amour et de l'autre haine et guerre. Ce qu'on sait peu, c'est qu'il y a des écrits (appelé des nashks) qui ont été fait pour dire que les premières révélations (paix,amour,etc...) sont annulées et que seules reste valable celle du djihad! Pour s'en convaincre il suffit de lire la vie de Mahomet qui a commencé en parlant de paix, de coopération et qui est devenu un chef militaire et un envahisseur.
Finalement, le plus important est peut-être ceci: Le seul moyen pour un musulman d'être sûr d'aller au paradis, c'est de mourir en combattant les ennemis de l'islam!!!Cela ne vous fait pas réfléchir?
Je suis chrétien, je désirerai vraiment que les musulmans trouve la liberté dans une relation personnel avec un Dieu d'Amour, et je ne vais pas aller conquérir leur pays pour imposer mon point de vue, ni même le leur imposer dans mon pays, cependant j'estime qu'il est tout à fait légitime, voir impératif, de mettre une limite en Suisse, à une montée d'une religion qui véhicule les idées décrites ci-dessus.
La honte devrait plutôt venir pour ceux qui ferment les yeux sur toutes les intolérances subies dans le monde par les islamistes, et pas pour un peuple libre, qui choisi de ne pas accepter la construction de minarets.

Écrit par : Stéphane T. | 02/12/2009

M. Neeser, vous êtes un menteur. Selon le coran...

Écrit par : Johann | 02/12/2009

Après toutes ces polémiques des toutes les races, de toutes les langues, qu'elles soient fourchues ou pas, Je voudrais tout simplement devenir un magicien extraordinaire qui ( ferait disparaître 2 choses ici bas ) l'argent et la religion. C'est en fait ces choses là, qui pourissent ce monde peu scrupuleux des autres ! Je suis même certain , qu'après cela, les hommes seraient plus proche des uns et des autres !

Écrit par : dédé | 02/12/2009

M. Neeser, c'est vraiment regrettable que vous n'ayez pas pris le soin de vous informer au préalable de ce qu'est l'Islam. Les citoyens suisses ont voulu prendre leur destin en main, au vu de la veulerie de la majorité de la classe politique et des médias. Il fallait avoir le courage de dire aux intégristes: Halte! Vous pouvez prier dans vos mosquées, mais les symboles triomphalistes nous n'en voulons pas. Et aux autorités: arrêtez de vous coucher par terre à chaque revendication des intégristes. Il faut aimer la majorité des musulmans en Suisse et les protéger de ceux qui veulent les dominer. Et ceux qui ne voudront pas se soumettre à la loi commune qu'ils émigrent dans un pays intégriste musulman. Il y en a assez.

Écrit par : Hakim | 02/12/2009

Les commentaires sont fermés.