01/09/2010

Un peu d'humilité

Relisant les derniers commentaires envoyés sur ce blog, je réalise qu'à la différence de la plupart des positions des défenseurs athées ou agnostiques de la laïcité, je ne demande en rien leur disparition ni ne conteste leur droit à s'exprimer.

Dans le même registre, je me suis abstenu, jusqu'à maintenant, de toute allusion aux massacres, tortures, emprisonnements indus, viols et autres crimes contre l'humanité (j'en passe et des meilleurs) dont se sont rendues coupables, entre autre, les idéologies issus du marxisme. Elles envisageaient la disparition (inéluctable et rapide selon elles) des religions comme participant de l'aube radieuse se levant sur une humanité réconciliée. Leurs mises en pratique soviétiques, cubaines, vietnamiennes, cambodgiennes, éthiopiennes par exemple ont hélas démontré que tout reste terriblement lié à l'humain...

Soyons donc humbles: l'humain reste potentiellement monstrueux qu'il soit croyant ou athée, le diction latin le dit à juste titre: Homo lupus hominis est - l'homme est un loup pour l'homme.

Commentaires

"je ne demande en rien leur disparition ni ne conteste leur droit à s'exprimer."

Mais personne ne demande votre disparition ou conteste votre droit d'expression! Qu'allez-vous chercher là?

Peut-être pensez-vous que les athées veulent tous détruire votre religion?

Alors rassurez-vous. Nous nous contentons juste de jouir du lent, mais sûr déclin d'une idéologie qui a fait son temps et qui n'est plus adaptée à l'époque où nous vivons. Nul besoin de tirer sur une ambulance.

Écrit par : Johann | 18/09/2010

Les commentaires sont fermés.