25/02/2011

Nannofolie

Perverse Migros, enfants piégés, pauvres mamans! Mais je rêve!

On parle de mamans condamnées à acheter pour plus de 1000,- fr, d'enfants qui les forcent à aller dans la Migros du coin ou dans telle autre tel jour de la semaine, de millions de cets petits trucs achetés. On pleure sur ces pauvres mamans, il faut les protéger ainsi que leurs petits, que la FRC s'en mêle, et bientôt la justice?



Mais, que diable, où sont les mamans d'autrefois? Celles qui savaient dirent NON, avec fermeté et sourire, malice peut-être. M'enfin, comme dirait un certain Gaston, qui pose les limites dans une famille, dans la relation maman-enfant?

Perverse, la Migros, je n'en sais rien et cela ne m'intéresse pas. Pour le moins montre-t-elle une conception des enfants assez débile. Non, ce qui me trouble davantage , c'est bien cette idée que les parents ne pourraient ni ne sauraient résister et apprendre à leurs enfants à résister à... la tentation (eh oui, le pasteur que je suis ressort du bois!) Si cela est si difficile avce ces amusettes, alors je ne donne pas cher du comportement des enfants quand ils auront leur propre porte-monaie!

Commentaires

" alors je ne donne pas cher du comportement des enfants quand ils auront leur propre porte-monaie!"

On le vois deja avec les jeunes ado-adultes d'aujourd'hui... un tiers sont endettés.

Je suis bien content d'avoir eu mère qui a su me faire comprendre la valeur du travail, de l'argent durement gagné et à savoir gérer mon argent et établir un budget.

De nos jours, je trouve que nombre de parents, oublie qu'être parent, ce n'est pas seulement être aimés et aimer ses enfants (ou pire: céder à tous les caprices de l'enfant pour.. avoir la paix).
C'est aussi les préparer à leur avenir, à leur vie futures et ca, ca passe par les limites, les refus, poser un cadre et des règles. C'est pas forcément des plus agréable maiss les enfants les en remercieront... (bien) plus tard.

Écrit par : mouais | 25/02/2011

vous faites bien de reveler une situation exaspérant même les séniors n'en revenant pas de voir ou maman ou papa se pencher vers le caddy,demandant à son enfants de deux ans,mon ou ma petite chérie ,que penses tu de ce légume ou en veux tu un autre pour le repas,décidément ,comme vous dites si bien ,ou sont passé les femmes qui comme celles de ma génération n'avait pas peur de donner même une tape sur le fessier de l'enfant rageant de ne pouvoir obtenir ce qu'il voulait,et qui ne garda jamais rancune a sa maman,au contraire il apprit très vite à savoir d'ou venait le vent,expression qui signifie,savoir qui commande l'enfant ou le parent , beaucoup de séniors n'hésitent pas à dire,pauvres parents vous ne savez pas ce qui vous attend,vous faites une génération de petits tyrans

Écrit par : lovsmeralda | 25/02/2011

Remercions aussi les "seniors" pour la géniale gestion des ressources. Le monde dans lequel on vit aujourd'hui n'est que la réalisation des idées d'hier. C'est un peu facile de regarder de haut aujourd'hui la jeunesse, de la montrer du doigt en disant, en gros, "regardez comme ils sont débile". Chaque générations précédente doit se sentir responsable de ce que ce (triste) monde est devenu.

Écrit par : baby | 25/02/2011

Les commentaires sont fermés.