15/06/2012

mendicité, pauvreté et autres vices humains

La Ville de Lausanne, nous apprend le Courrier de ce 15 juin, vient d'inventer un plan de la cité où toute mendicité sera interdite. Vous pensez magasins, banques, places publiques, vous avez raison mais avez-vous pensé aux Eglises? Eh bien les municipaux lausannois l'ont fait pour vous!


Dérives sécuritaires, stigmatisation des faibles, politique des boucs émissaires, les chambres fédérales dérapent.

Et certaines communes ne sont pas en reste, entre autre en matière de règles sur la mendicité.

La Ville de Lausanne, nous apprend le Courrier de ce 15 juin, vient d'inventer un plan de la cité où toute mendicité sera interdite: devantures de magasins, de banques (ça on s'en doutait), d'établissement publics, 5m autour des horodateurs ou des bancomats (à quand les agents municipaux traçant sur le sol à la peinture le cercle à ne pas franchir... ou arpenter les trottoirs avec un mètre à la main ?) Mais le pire dans la confiscation des droits à la générosité, dans le refus de la dignité de demander et de la liberté de donner et dans le refus des valeurs évangéliques a été atteint par l'adjonction à cette liste des Eglises (même si leurs entrées ne sont pas interdites aux mendiants).

Oui, la mendicité sera interdite à l’intérieur des Eglises.

Si la pauvreté doit rester au seuil de nos temples, comment encore prêcher, quel sens à l’offrande, qui pourra donc encore y entrer ? Des riches, des repus, des satisfaites, le ventre et le portefeuille bien garni ?! Illusion, cet argent va pourrir de l’intérieur s’il n’est pas aéré par le don. Il faudra prêcher dehors !

Cette loi atteste aussi cette orgueilleuse prétention des humains nantis à n’être jamais ni réfugiés, ni demandeurs d’asile, ni mendiantes… Aveugles que vous êtes ! Que savez-vous de votre avenir, que savez-vous de ce que vous êtes maintenant déjà ? Il n’y a pire aveugle que celui qui prétend voir ! Relisez dans l’évangile de Jean (ch. 9) l’histoire de l’aveugle de naissance.

Ah oui. Il faut positiver: c'est sûrement pour protéger les fidèles que les députés ont pensé aux Eglises. Merci pour elles.

Commentaires

Je vous soutiens entièrement... La pauvreté et la mendicité ne sont autres que le résultat, la preuve d'une société mal gérée... gérée par des êtres qui ont perdu le sens de l'humain, du partage... Je vous salue de la main du coeur, cher Pasteur.

Écrit par : Hank Vogel | 16/06/2012

la mendicité il faut l'avoir vécue comme par exemple, chanter Le petit Savoyard debout sur la table du voisin afin de complèter l'appétit manquant grâce au ticket de rationnement.Mendier de la tendresse et se cacher dans les montagnes de déchets pour échapper au mouvement sinistre Sélection humaine,et recevoir celle-ci grâce aux Jenishs Suisses ,mendier un regard afin de ressentir ne serait-ce que l'impression d'exister,il faut l'avoir vécue cette mendicité pour en parler.Le refus n'est rien en comparaison de la honte ressentie.Celle-ci est pire encore.Regardez les yeux qui ont honte de quémander
Pour en revenir aux gitans,la Tchécoslovaquie commence à prendre en main un sérieux programmes de réinsertion de cette communauté si critiquée et très souvent à tort,on a connu aussi des vols mais c'était de la part des habitants du village qui profitèrent largement de leur passage,les Jenishs Suisses en ont fait les frais
Mais il existe encore une autre mendicité,celle dont on ne parle pas et qui touche de nombreux isolés dans notre pays,celle qui peut vous offrir en quelques minutes une réponse à une question existentielle remplacée par les fameux *répondologues *du number on pour le français et number twoo pour l'allemand,sans omettre la mendicité d'un peu plus de respect face au plus âgés,et la plus grave,celle chantée et dont les paroles à elles seules reflètent ce monde gavé de tant de richesses virtuelles et bien d'autres choses ,et la tendresse bordel? mais voilà au pays du nombrilisme y'a beaucoup plus important que de ressentir en ces tripes ce regard transi de peur,comme par exemple s'observer,s'analyser surtout ne pas sortir du moule ne serait-ce que par un juron bien appliqué et si tout le mal venait de là?
en étant moins coincés ,les gens peut-être se rendraient -ils mieux compte du bonheur qui est entre leurs mains,et jamais ailleurs et se montreraient plus attentifs ne serait-ce qu'au voisin mendiant une aide quelconque
Aussi ne vous étonnez pas si la mendicité fait peur celle-ci est le reflet d'un manque de savoir vivre et de respect qui va en se généralisant
NOn chez nous ce sont les animaux en premiers qui eux sont certains d'avoir après avoir mendié ne serait-ce qu'un fraction de seconde leur repas fait de viande désormais refusée aux humains bénéficiant en plus d'une parole d'amour caresse ce que beaucoup d' humains eux espèrent depuis 2000 sous forme d'un simple coup de fil de leurs propres enfants ,mais là aussi il leur faudra encore mendier,drôle de mentalité tout de même

Écrit par : lovsmeralda | 16/06/2012

Répudier la mendicité et vouloir sauver l'environnement c'est pure perte de temps.On ne peut évincer une catégorie d'humains et prétendre à la protection de la nature.On cherche à sauver le plus possible d'animaux et en contrepartie on n'accepte pas les Roms,c'est un non sens aussi.Ceux- ci sont téléguidés comme tous les peuples migrants qu'ils soient d'origine animale ou humaine par la Genèse c'est à dire le ciel,le cosmos véritable livre biblique offert à tous et non réservé à une quelconque classe sociale
Bonne soirée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 20/06/2012

Les commentaires sont fermés.