19/02/2013

les 72 mio de D. Vasella

Donc M. Vasella renonce. Faut-il s'en réjouir ou en pleurer? 

 


Je n'en sais rien, sinon que ce renoncement, quelles ques furent les pressions qui y conduisirent, signale paradoxalement le peu d'importance de ce montant pour le futur ex-PDG. S'il a pu renoncer aussi rapidement à cette somme - qui représente tout de même, comme le signale la Tribune, 1000 ans de salaires à 6000.-, c'est que vraiment cet argent n'avait pas de sens pour lui, ne comptait pas. Signe une fois encore que ces "salaires", parachutes dorés et autres golden hello, sont une aberration morale, économique, humaine et politique. Signe également que les beaux discours des opposants à l'initiative contre les salaires abusifs, et leur assurance que leur contre-projet sera efficace n'est que du vent.

Les commentaires sont fermés.