15/07/2015

Les Eglises solidaires des paysans interdits de cultiver leurs prores semences

Action de carême (AdC, catholique) et Pain Pour le Prochain (PPP, protestant) soutiennent la résistance paysanne au Honduras.


Dans ce pays, une nouvelle loi veut interdire aux familles paysannes de cultiver par elles-mêmes leurs semences. Au lieu de cela, elles devront acheter auprès d’entreprises étrangères des semences coûteuses, et le plus souvent génétiquement modifiées. Les familles réfractaires se verront sanctionnées. Cela poussera des centaines de milliers de paysannes et paysans dans la dépendance, communiquent PPP et AdC.

 

Cette loi est scandaleuse et met en péril la sécurité alimentaire de tout un pays ! Mais les agricultrices et agriculteurs du Guatemala l’ont montré : si la population Hondurienne se mobilise, elle peut convaincre son gouvernement que cette loi dite « Monsanto » serait un désastre pour l’agriculture du pays et qu’elle doit être refusée.


C’est pour cela que PPP et Adc soutiennent leurs partenaires au Honduras telles qu’Anafae. Cette association travaille avec d’autres organisations et réseaux nationaux sur une proposition alternative

 

On ne peut que se réjouir de voir, une fois de plus, les Eglises à côté des victimes de l'agrobusines et de la mondialisation. Cette position politique est dans la droite ligne de Loué sois-tu, la dernière encyclique du Pape François  qui s'est probablement appuyé sur ces combats déjà anciens pur publier son texte.

Plus d’informations sur Anafae et la loi dite « Monsanto »

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.