01/10/2015

Non, Monsieur Alonso, pas d’insulte ni d'amalgame, svp.

Dans votre édito de la Tribune du 1 oct. vous criez « au secours, ils reviennent » et ce "ils" c'est le "christianisme revanchard" (sic!). Mais de qui donc parlez-vous ?

Lire la suite