28/10/2016

L'UDC irresponsable

Possesseur d'un "trésor de guerre" volé, l'UDC jouit intensément de voir partis, milieux économiques, parlement et gouvernement se démener bravement pour nous faire sortir de l'impasse qu'elle a créée. Dès le début les Blocher et autres Amstutz sont restés en retrait, laissant avec délectation le désordre s'installer en Suisse et dans nos relations politiques et économiques et en rendant "les autres" responsables. Aucune proposition qui tienne la route, aucun projet sinon la répétition incantatoire d'une souveraineté suisse qui n'est qu'un fantasme. La dernière charge est l'ordre de vote donné aux parlementaires (ce qui contredit la Consitution).

A propos de souveraineté du pays, je m'étonne de ne pas entendre ce parti (qui se targue d'être le premier de Suisse) sur les deux grands défis économiques, sociaux et environnementaux qui nous sont posés: TTIP et TAFTA. Il semble que, dans ce combat, la petite Wallonie ait tenu le rôle des Waldstaetten...

Commentaires

C'est exactement ça qui arrive M. Neeser, l'UDC a pris le peuple suisse en otage en n'expliquant jamais clairement que pour pouvoir mettre en œuvre son initiative, il faut commencer par dénoncer les accords bilatéraux avec l'Europe.

Du coup ce parti et ses supporters les plus virulents se permettent aujourd'hui de jouer les martyrs en dénonçant les chambres et le conseil fédéral qui refuseraient... d'entendre l'appel du peuple.

Mais bien sûr !

Écrit par : Vincent | 28/10/2016

Bientôt le terme de trois sera atteint et aucune disposition n'est prise.
Pourquoi attendre tant de temps ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 29/10/2016

Les commentaires sont fermés.