01/09/2018

Junker et sa drôle conception des sondages

Merci à Alain Rebetez, correspondant de la TdG à Paris qui, dans son éditorial de l'édition des 1er et 2 septembre, révèle les curieux calculs du Président de la Commission européenne selon laquelle 84 % des Européens sont favorables à la suppression de changement d'heure.


Le communiqué de cet organe faîtier de l'UE parle de "consultation citoyenne" et de la consultation de"millions de personnes" et M. Junker conclut fièrement: "lorsqu'on consulte les citoyens, il convient ensuite de faire ce qu'ils souhaitent". Diable, quelle belle envolée... Seulement Rebetez révèle que cette "consultation" s'est faite auprès de 4,6 millions d'internautes ce qui représente... 0,9 % de la population de l'UE.

Le calcul est simple : le 84% de 0,9 % = 0.76%. Pour une consultation citoyenne de l'UE ça n'est pas tout à fait ça...

Et puis, attention, M. Junker: il se pourrait que les "84% des Européens" souhaitent un jour bien autre chose que ce que prévoit la Commission. Serez-vous aussi empressé d’exaucer leurs voeux?

Comme le laisse entendre le journaliste dans sa conclusion, il y a du chemin à faire au niveau d'une info honnête, de l’organisation de sondages et de l'usage de poncifs, style "consultation citoyenne".

22:09 | 22:09 | Europe, société | Europe, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (2) | Commentaires (2) | | |  Facebook |  Facebook | |

Commentaires

C’est comme sa « sciatique « ..... il nous prend pour des idiots! Nous ne voulons plus du changement d’horaire ce qui veut dire que nous ne voulons plus que vous touchiez à l’HEURE D’HIVER et non le contraire! Et ce type est président de la commission européenne?! Il est temps aussi de s’occuper de cette UE qui a fichu la pagaille en Europe! Le monde est dirigé par des incapables!

Écrit par : Patoucha | 01/09/2018

Une calculette serait très utile à l'UE ... et l'on comprend mieux pourquoi certains pays membres n'arrivent pas à boucler leurs comptes :-)))

Écrit par : Marie | 02/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.