17/09/2013

UDC et loi sur le travail: on se moque de vous et de votre valeur

Quand JE veux, ce que JE veux, MOI JE, MOI JE, MOI JE: L'UDC, gamine insupportable et irrespectueuse de le vie des gens. Cette pub m'en rappelle une autre, tout aussi insupportable: "parce que je le vaux bien".

Lire la suite

12/09/2013

Loi sur le travail et saucisse à rôtir

Avez-vous vraiment besoin d'acheter une saucisse entre 2 et 5 heures du matin?

Lire la suite

03/06/2013

Asile : pas pour ceux qui disent non à la violence armée

Il n’aurait plus l’asile en Suisse ! Cette photo est celle d’un soldat soumis au régime soviétique en Allemagne de l’Est et, donc, contraint de tirer sur les fuyards qui, comme lui, franchissaient le Mur de Berlin pour chercher la liberté en Allemagne de l’Ouest.

Lire la suite

29/01/2013

Initiative Minder - Economiesuisse et débat démocratique

« On n’achète pas un vote » (P. Gentinetta patron d’Economiesuisse), et pourtant…

Je reviens sur l’interview de P. Gentinetta dans la Tribune du 23 janvier pour stigmatiser la légèreté de certains propos, le financement de la campagne et la confiscation du débat à coups de millions.

Lire la suite

26/06/2012

Commerce des matières premières.Toute richesse est-elle bonne à prendre ?

Commerce des matières premières, Genève supplante Londres (La Tribune de ce 26 juin 2012). Faut-il s’en réjouir ? J’aimerais que cette joie soit possible et sans arrière-pensées mais tout n’est pas si simple. La question est celle du comportement éthique, humain, politique et environnemental de ces sociétés immensément riches et puissantes qui s’installent à Genève.

Lire la suite

17/02/2012

Droit de manifester: Ils ont osé

PENALISATION DU DROIT DE MANIFESTER : LE PLR A OSE

Son affiche le proclame haut et fort : QUI CASSE PAIE.

Ok mais alors, chers membres de cette droite financière et protégée, appliquez à vous-mêmes ce beau principe ! Qui cassé Swissair, qui a (presque) cassé les banques suisses, qui casse aujourd’hui encore l’image, l’avenir et l’économie de la Suisse ?

Lire la suite

26/10/2011

Politique et religions, un peu d'audace que diable!

Et si notre nouveau parlement imaginait des rapports nouveaux avec les Eglises et les religions?

 

Lire la suite

22/09/2011

Neutralité, UDC et ASIN

UDC, ASIN et vous qui les suivez: Vous ne pouvez pas en même temps votre battre pour la neutralité de la Suisse et stigmatiser l’étranger, combattre l’importance internationale du pays et condamner sa politique étrangère. Au contraire, vous devez la soutenir. Au nom de sa neutralité !

Lire la suite

28/08/2011

Y. Perrin adepte de la torture

Monsieur Y. Perrin, rétractez-vous !

Monsieur, vous avez dit et soutenu que l’usage de la torture pouvait être légitime…(Le Temps du samedi 27 août) et vous parlez des « grands principes » qui devraient céder le pas devant certaines « situations où on est touché personnellement ». Les ténors de l’UDC, vous en êtes vice-président, seraient-ils en train de tomber le masque ou s’agit-il de votre propre dérive ?

Lire la suite

21/06/2011

Pillage du Congo, Glencore épinglée

L’entreprise suisse de négoce de matières premières Glencore a engrangé 145 milliards de dollars en 2010, notamment en exploitant des mines de cuivre et de cobalt au Congo. Une étude commandée par les trois organisations chrétiennes suisses Pain pour le prochain (Oeuvre protestante) Action de Carême (son homologue catholique) et Etre partenaires a révélé que l’État congolais et la population locale n’en ont pratiquement pas profité.

Le respect des droits humains passe par une transparence renforcée dans le secteur des matières premières. Il incombe au Conseil fédéral de veiller à ce que les politiques suisses en matière d’économie, d’affaires étrangères et de droits humains soient cohérentes.
C’est l’objet d’une pétition que les trois organisations ont adressée au gouvernement suisse. 27’237 personnes l'ont souscrit signée.

Lire la suite

08/03/2011

Révolutions au Moyen Orient

Se prémunir devant un afflux de réfugiés semble être le principal souci des politiques en Suisse et en Europe.

Quelle étroitesse d'esprit, quelle bêtise politique, quelle faute humaine!

Lire la suite

25/01/2011

Votation sur les armes à l'arsenal

J'éprouve un immense dégoût devant la dérive de la campagne actuelle. D'un débat sur la protection contre les dangers de la prolifération des armes à feu à domicile on a glissé vers un discours pour ou contre les armes. Or l'initiative demande simplement le dépôt des armes dans les arsenaux militaires ou civils en dehors de leur emploi légitime, et l'établissement d'un fichier suisse de leurs propriétaires.


Cette initiative ne désarme pas son peuple, comme l'écrit le colonnel Auer dans la Tribune (25 janvier), cela d'autant plus que les soldats n'ont plus les munitions avec leur arme depuis des années! Elle ne met en danger ni la chasse ni le tir sportif, elle demande simplement que, une fois le plaisir ou le devoir satisfait, l'arme soit remise à l'arsenal.

Cette initiative vise au contraire, et c'est sa valeur, des gens dangereux et populistes comme O. Freysinger qui se vante d'avoir son fusil sous le lit et prône de fait le meurtre comme défense (Tribune du 25 janvier).

Le pire dans ce débat est qu'on en est arrivé à faire croire qu'il est normal, nécessaire même, de posséder une arme pour se défendre! Cela promet de belles tueries! Par exemple quand le voisin, étranger, du député valaisan aura son arme sous son lit... Je rappelle que notre Constitution précise que la défense des citoyens est confiée à la police et celle de la patrie à l'armée (que cette initiative n'affaiblit absolument pas).

Et les arguments sur les mythes fodateurs de la Suisse, sur l'atteinte à l'armée, sur les valeurs helvétiques : quelle hypocrisie, quelle instrumentalisation par tous les partis du centre et de droite ! La règle de l'arme à domicile est récente: elle remonte à 1890, fut "vite supprimée en raison d'accidents" (Le temps du 25 janvier), et rétablie en 1940. Le PLR qui crie à l'atteinte à l'armée de milice, n'est contre que parce que ce projet vient de la gauche alors qu'en son sein même des voix envisagent le passage vers une armée professionnelle. Le PDC ne sait plus où donner de la tête (s'il en a encore une) pour garder des électeurs, il ne sait plus non plus ce que signifie son « C » : outre celle de chrétien, cette initiale aurait pu être celle de courage, elle est devenue celle de couardise. Quant à l'UDC, elle n'a plus à se battre : elle gagnera une fois de plus ; mais l'affiche de sa section 'jeunes UDC de Genève' est révélatrice : on sait enfin ce qui lui tient lieu de sexe ! A ce propos, cette affiche est actuellement placardée devant une école enfantine au Petit Saconnex (Genève): belle incitation pour les enfants...?

Ah oui, l'initiative interdit de donner au militaire son arme à la fin de son service obligatoire. Mais ce n'est que normal et juste, cette arme appartient au peule et devrait être utile pour les suivants, et cela évite la vente de fusils d'assaut suisses en... ex-Yougoslavie!

12/11/2010

Renvois criminels étrangers-Trois Eglises de Genève critiquent l'initiative et le contre-projet

"Tant l’initiative que le contre-projet sont marqués par l’idée que la solution à la criminalité dépend du rejet
de l’autre. Ils véhiculent en effet une image négative des étrangers que les Eglises chrétiennes jugent
incompatible avec l’esprit d’ouverture et la tradition d’accueil de la Suisse tout comme avec les valeurs de
l’Evangile".

Lire la suite

25/10/2010

Editorial sur la liberté de la presse: pas d'accord

Monsieur le Rédacteur en chef, dans votre éditorial du 22 octobre vous stigmatisez l'interdiction de publier telle quelle l'affiche du MCG avec la photo du président libyen et cela au nom de la liberté de la presse. Vous convenez que cette affiche use de "méthodes les plus perverses" et procède à "un amalgame éhonté" et, cependant vous en soutenez la diffusion publique!

Lire la suite

21/10/2010

Votations populaires du 28 novembre 2010

2x Non à l’initiative pour le renvoi des étrangers !

L’EPER (Entraide Protestante Suisse) recommande aux citoyens de rejeter l’initiative sur le renvoi ainsi que la contre-proposition directe du Conseil fédéral. En cas d’adoption des deux projets, l’EPER recommande de voter pour la contre-proposition.

Lire la suite

04/09/2010

Ténors ou soprani ?

Ah non. Julie ! La une de ton édition de ce jour me reste en travers de la gorge: "Les ténors sont en lice pour le Conseil fédéral"

De deux choses l'une, ou je ne sais pas compter, ou les femme valent la moitié d'un homme, et encore, cela aurait fait la parité! Quatre candidates et deux candidats au Conseil fédéral et tu n'oses pas: "Les soprani sont en lice pour le Conseil fédéral" Dommage!

15/06/2010

Crise libyenne - Non, la Suisse n'a été ni humiliée ni vaincue

Une autre lecture peut être faite de la manière dont la Suisse a agi dans cette crise. Une lecture qui part du constat que le rapport de forces entre Kadhafi et la Suisse n'est pas égal, l'accepte et en tire avantage.

Lire la suite

27/01/2010

Les étrangers pourront-ils encore se marier chez nous?

Le droit au mariage ne saurait être utilisé pour résoudre les questions d’immigration illégale


Les faits

En juin 2009 le parlement fédéral, nous apprend Le Courrier du 25 janvier, adopte par 123 oui, 68 non et 3 abstentions une motion du député UDC Toni Brunner intitulée : « Empêcher les mariages fictifs », titre, précise le quotidien, modifié ainsi par la suite: « Empêcher les mariages en cas de séjour irrégulier», nuance qui a son poids, on le verra plus loin.

Lire la suite

29/11/2009

La rage et la honte

Quel avenir ? Une Suisse qui va se replier sur elle-même et s’enfermer derrière ses minarets clochers qui lui cacheront le monde qu’elle ne reconnaîtra plus quand elle s’éveillera, car il aura changé sans elle…Du reste n’est-ce pas ce qui se passe depuis trop longtemps déjà avec ce parti de la peur et de la lâcheté, l’UDC ?

Lire la suite

22/09/2009

Une visite russe en Suisse

Le Courrier du 22 septembre publie une fine analyse de la visite officielle du Président russe en Suisse. A la question du motif principal de ce voyage, il offre la surprenante réponse de la visite au mémorial de la victoire du Général russe Souvoroff sur les troupes de Napoléon en 1799. On est loin des accords commerciaux ou sportifs...

Lire la suite