10/12/2018

Quelle croissance ? Réponse au député PLR Yvan Zweifel, la Tribune du 10 décembre, page 2

Quelle croissance ? Comme un avion ! Sic ! Inconscience, cynisme ou prophétie ? Sans peur ni une once d’une hésitation le député PLR Yvan Zweifel y va de sa recette : « Construire en hauteur, mettre le turbot, en ville mais pas à la campagne ni dans les zones villa » pour les projets, supprimer les « lois inutiles protégeant le logement » pour les dégâts collatéraux… On croit rêver…

Lire la suite

12:37 | 12:37 | Economie, Résistance | Economie, Résistance | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (0) | Commentaires (0) | | |  Facebook |  Facebook | |

17/11/2018

Blocher et les juges étrangers

Étonnant Christophe Blocher ! Étonnant et déroutant par ses contradictions telles qu’il les exprime dans l’interview qu’il a accordée au Temps du 21 octobre. Trop perso pour être crédible, le vieux tribun ?

Lire la suite

09:04 | 09:04 | Economie, Liberté, Politique fédérale | Economie, Liberté, Politique fédérale | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (17) | Commentaires (17) | | |  Facebook |  Facebook | |

13/12/2017

No Billag ou la 'liberté' des lois du Marché

A propos de No Billag et de l’nterview accordée par Monsieur Jutzet à la Tribune de Genève du 11 décembre 2017

« NOUS SOMMES POUR LA LIBERTÉ » dites-vous M. Jutzet. Mais à quelle liberté pensez-vous ? Vous l’associez au marché. Mais que connaissez-vous du marché et de sa liberté? A cette question vous répondez avec une belle assurance : « C’est assez simple : le marché c’est la possibilité pour deux personnes qui veulent commercer ensemble de s’entendre » et vous ajoutez : « c’est l’expression de la liberté pure ». Ignorance ou naïveté ?  Grave !

Lire la suite

10:57 | 10:57 | Economie, Liberté, société | Economie, Liberté, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (4) | Commentaires (4) | | |  Facebook |  Facebook | |

31/10/2017

L’économie selon Monsanto ou le combat contre l’obscurantisme économique, une guerre religieuse ?

Dans son dossier L’Affaire Galilée (17e s.), publié dans le numéro 440 d’octobre 2017 (pp. 36-65), la revue française L’HISTOIRE [www.lhistoire.fr] a attiré mon attention sur la vigilance à exercer face aux nouvelles religions.

L’analyse que fait L'Histoire des attaques contre Galilée et de son procès, des réseaux activés, des intérêts en jeu, de l’hégémonie de la pensée unique de l’époque — l’interprétation des textes bibliques et la maîtrise de la science par la seule papauté—, tout cela m’a conduit à faire un parallèle avec le combat entre l’actuelle pensée unique du libéralisme économique et le projet d’une vie mondiale citoyenne, combat magistralement illustré par la lutte contre l’entreprise Monsanto et son fameux ‘Roundup’.

Le numéro de L’Histoire décrit la lutte de Galilée contre l’obscurantisme religieux comme la « naissance d’un rapport rationnel de l’homme au monde qui visait à émanciper la raison de la foi » (op.cit. p. 41). Je prétends qu’aujourd’hui nous nous trouvons dans une situation analogue, soit dans un combat contre l’obscurantisme économique et que nous sommes à la naissance d’un rapport rationnel de l’homme au monde qui vise à émanciper la raison d’une pensée « économicocentrée ».

On retrouve en bonne partie les mêmes armes dans ce combat : les réseaux, les financiers, les protecteurs et, surtout, le mépris du ‘peuple’. S’il y a d’un côté la puissance politique, financière et scientifique de la Rome catholique et politique avec l’appui de plusieurs universités, Galilée jouit aussi de protections et de soutiens importants : des centres intellectuels (Pise et Padoue par exemple), la cour des Médicis avec Ferdinand II, le grand-duc de Toscane dont l’un des descendants, le Cardinal Orsini, sera son intercesseur auprès du pape, de théologiens dont Barberini, le futur pape Urbain VIII, qui le laissera tomber en recevant la tiare pontificale, d’hommes de lettre, de moines et de poètes. Certes, ces soutiens ne lui épargneront pas un procès pour le forcer à abjurer mais lui éviteront la torture et aboutiront à une peine relativement légère…

Mutatis mutandis, nous retrouvons les mêmes schémas dans le combat actuel pour la suprématie économique : réseautage, désinformation, intérêts occultes, trahisons. 

Le mépris

Cependant j’aimerais attirer votre attention sur le mépris, arme redoutable quand elle est liée à la maîtrise de l’information : avec Galilée, écrit L’Histoire, on sortait "du monde des savants transformés en héros pour rejoindre le monde des savoirs ordinaires que ces derniers partagent avec les artisans, sages-femmes ou astrologues" (op.cit. p. p. 41). Ce mouvement avait été amorcé au siècle précédent, celui de la Réforme, initié par l’affichage des 95 thèses de Luther contre le trafic des indulgences dont on fête le 500e anniversaire ces jours. Son efficacité et sa puissance doivent beaucoup au fait que le Réformateur avait d’emblée partagé ses découvertes, ses espérances et ses projets avec le ‘petit peuple’, celui de ces « artisans, sages-femmes ou astrologues ».

La Réforme et les siècles qui suivirent virent l’émergence d’une nouvelle société, celles de gens ‘ordinaires’, bourgeois, commerçants, bacheliers, artisans, imprimeurs. Ils ont rivalisé avec les soi-disant experts en théologie. Aujourd’hui, même révolution, mais les thèmes ont changé, ils sont économiques, climatologiques, agricoles, et de nouveaux intérêts et dépendances sont démasqués. La violence, elle, demeure !

Avec le combat contre le glyphosate on retrouve ce même mépris des « simples gens » exprimé par la firme avec cette perpétuelle rengaine : ils n’y connaissent rien, sont soumis à des idéologies néfastes, manipulés, par contre ‘nous’, nous savons de quoi nous parlons et avons nos experts et nous avons les moyens de nos ambitions... Monique Goyens, directrice générale du Bureau Européen des Unions de Consommateurs ne s’y est pas trompée : « La technique utilisée par l’industrie c’est de semer le doute et de se positionner comme dépositaire de la science » (La Tribune de Genève du 25 oct. 2017). « Dépositaire du savoir» : dans le procès contre Galilée, le protonotaire apostolique et secrétaire du pape Paul V écrivait à propos des partisans du savant : « Qu’ils demeurent donc plutôt avec l’Eglise, ennemie des nouveautés qu’il est séant de fuir ». L’Eglise comme lieu unique et mère du savoir. Aujourd’hui c’est d’une autre « Eglise » dont il s’agit mais avec la même arrogance et les mêmes méthodes qu’au bas Moyen-âge ! La violence exercée contre les opposants de tel pesticide ou contre les paysans résistant en Amérique du Sud  contre le vol de la terre témoigne de l’âpreté du combat. Aux partenaires du partage des ressources, soient-elles naturelles ou intellectuelles, et de leur bonne exploitation, les lobbies répondent, aujourd’hui comme au 17e siècle par la violence, qui peut aller jusqu’au meurtre, par la calomnie et des affirmations qui cachent - bien mal !- leur refus de tout partage et leur soif de pouvoir.

Un combat religieux au sens positif et négatif

Ce combat est religieux au sens positif et négatif du terme. Négatif, à cause du lien hélas toujours possible entre le glaive et le goupillon et à cause de cette prétention à parler au nom d’une instance toute puissante et nécessaire, Dieu alors, l’économie de nos jours. Il est religieux au sens positif, quand il est fondé sur le principe biblique (même si la bible n’en a pas l’exclusivité) que nous ne possédons pas l’origine du monde et que la terre a été créée avant l’humain à qui elle fut donnée et confiée.

Galilée fut condamné en 1633 puis réhabilité 359 ans plus tard, en 1992 par le pape Jean-Paul II, l’accès à la connaissance ouvert par lui et ses devanciers, Gutenberg, Luther, Copernic, Calvin ne put jamais être refermé, malgré tous les essais. Il ne le sera pas aujourd’hui non plus. Car la revue que je cite présente le 17e siècle comme le passage d’un monde clos à l’univers infini. Oui, ce n’est pas fini ! Notre 21e siècle est toujours pris dans ce mouvement vertigineux. La lutte engagée pour le partage des ressources contre la volonté de grandes puissances économiques n’est pas si éloignée du combat de Galilée et Luther.

15:29 | 15:29 | Economie, Religion, Résistance, société | Economie, Religion, Résistance, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (5) | Commentaires (5) | | |  Facebook |  Facebook | |

16/05/2017

Votation sur l'énergie: le courage de l'espérance ou le repli

Alors que les arguments pour et contre la loi fleurissent dans les médias, je suis plongé dans le livre de Piccard et Borschberg: Objectif soleil. Et je me  prends à regarder autrement les arguments des uns et des autres. Il n'y a pas photo: c'est soit le repli soit l'audace. Soit la peur et la concentration sur une pseudo sécurité et ce à court terme, très court terme, soit l'audace de l'avenir avec, oui, le saut dans une part d'inconnu mais avec quelles belles perspectives, et quels emplois nouveaux et quelles opportunités ! On sait ce que les deux pionniers ont choisi.

 

Lire la suite

18:00 | 18:00 | Economie, Politique fédérale | Economie, Politique fédérale | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (0) | Commentaires (0) | | |  Facebook |  Facebook | |

28/10/2016

L'UDC irresponsable

Possesseur d'un "trésor de guerre" volé, l'UDC jouit intensément de voir partis, milieux économiques, parlement et gouvernement se démener bravement pour nous faire sortir de l'impasse qu'elle a créée. Dès le début les Blocher et autres Amstutz sont restés en retrait, laissant avec délectation le désordre s'installer en Suisse et dans nos relations politiques et économiques et en rendant "les autres" responsables. Aucune proposition qui tienne la route, aucun projet sinon la répétition incantatoire d'une souveraineté suisse qui n'est qu'un fantasme. La dernière charge est l'ordre de vote donné aux parlementaires (ce qui contredit la Consitution).

A propos de souveraineté du pays, je m'étonne de ne pas entendre ce parti (qui se targue d'être le premier de Suisse) sur les deux grands défis économiques, sociaux et environnementaux qui nous sont posés: TTIP et TAFTA. Il semble que, dans ce combat, la petite Wallonie ait tenu le rôle des Waldstaetten...

11:31 | 11:31 | Economie, Liberté, Résistance | Economie, Liberté, Résistance | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (2) | Commentaires (2) | | |  Facebook |  Facebook | |

02/07/2015

Et si la Grèce était un modèle de démocratie?

De quelle audace et de quel sens démocratique fait preuve le gouvernement de Tsipras en soumettant au référendum populaire l'une des décisions politiques les plus capitales pour l'avenir du peuple hellène! 

 

Lire la suite

16:48 | 16:48 | Economie, Europe, Politique fédérale | Economie, Europe, Politique fédérale | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (8) | Commentaires (8) | | |  Facebook |  Facebook | |

12/11/2014

Globalgrain à Genève – Ecopop. Qu’on ne se trompe pas de combat

En toute discrétion, presqu’incognito, bien à l’écart à l’Hôtel Intercontinental, se tient du 11 au 13 novembre GlobalGrain, la réunion annuelle des commerçants internationaux de graines. Dans la rue, une manifestation minuscule mais indispensable tentait de se faire entendre mais, éloignée par la Police genevoise aux ordres, les quelques discours n’auront pas empêché les congressistes de faire leurs affaires.

Lire la suite

02/10/2014

L'eau payante-Loi sur les cafés

Etre accueilli dans un restaurants par une carafe d'eau fraîche n'est pas du goût des restaurateurs... et pourtant ce serait si agréable.

Lire la suite

10:12 | 10:12 | Economie, Gastro, Petits bonheurs | Economie, Gastro, Petits bonheurs | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (4) | Commentaires (4) | | |  Facebook |  Facebook | |

25/08/2014

La guerre, le commerce et le bénéfice

A propos des guerres à Gaza, en Ukraine, en Irak ou ailleurs. 

Je n’avais pas encore réalisé combien l’économie militaire est pourvoyeuse de guerre. Une interview m'a éclairé, celle de l'économiste Shir Hever, sur Realnews le 30 juillet. 

Lire la suite

19:02 | 19:02 | Economie, Résistance, société | Economie, Résistance, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (0) | Commentaires (0) | | |  Facebook |  Facebook | |

07/05/2014

Maurer: un chantage indécent

Outre son attitude grossière à l'égard des femmes, donc de l'ensemble des Suisses, le Conseiller fédéral UDC Maurer se livre à un  chantage indécent: pas de couverture de l’espace aérien de nuit et le week-end si le peuple refuse l'achat des Grippen! On croit rêver. 

Lire la suite

10:47 | 10:47 | Economie, Politique fédérale, société | Economie, Politique fédérale, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (5) | Commentaires (5) | | |  Facebook |  Facebook | |

26/02/2014

Salaire minimum, les pauvres arguments de M. Schneider-Ammann

La Tribune du 26 février présente les trois arguments de M. Schneider-Ammann pour s'opposer à l’initiative. Pauvreté de la réflexion, hypocrisie, real-politique, cynisme, mon cœur balance...

Lire la suite

11:45 | 11:45 | Economie, Politique fédérale | Economie, Politique fédérale | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (0) | Commentaires (0) | | |  Facebook |  Facebook | |

07/02/2014

Lier la Sécurité et l’Economie, un projet politique novateur ?

L’importance de la mise dans les mêmes mains du département de la sécurité et celui de l’économie ne m’a pas échappée. Cette conjonction des deux départements pouvait étonner. Est-elle le fruit d’une réflexion politique prometteuse ou l’expression de la soif de travail de P. Maudet ? 

Lire la suite

28/01/2014

La colère de D. de Buman

Il a raison d'être en colère, le député, en voyant son projet de loi s'attaquant uniquement aux sacs en plastique non biodégradables être transformé en interdiction de tous les sacs, en papier ou non, distribués par les magasins.

Lire la suite

07:57 | 07:57 | Economie, faits divers, Liberté | Economie, faits divers, Liberté | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (6) | Commentaires (6) | | |  Facebook |  Facebook | |

25/11/2013

Initiative 1:12

Le résultat est là, attendu, voire normal. Aux patrons et autres tenants de la libre entreprise de tenir maintenant leurs promesses. La richesse n'est pas une faute politique ni un péché spirituel, mais l'excès oui et le mépris encore plus.

Lire la suite

10:37 | 10:37 | Economie, Politique fédérale, société | Economie, Politique fédérale, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (0) | Commentaires (0) | | |  Facebook |  Facebook | |

24/10/2013

Sport et revenus financiers, une fragilité à reconnaître.

Le sport est-il une valeur sûre sur le plan économique ? La valse actuelle des entraîneurs de clubs de foot en particulier mais pas uniquement et le récent commentaire dans Le Matin du 23 octobre me poussent à publier cette note. Le journaliste écrivait que Constantin, président du Club sédunois, avait eu raison de se désavouer en limogeant son entraîneur. Je le laisse juge, n’étant pas spécialiste en la matière.

Lire la suite

11:07 | 11:07 | Economie, société, sport | Economie, société, sport | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (1) | Commentaires (1) | | |  Facebook |  Facebook | |

17/09/2013

UDC et loi sur le travail: on se moque de vous et de votre valeur

Quand JE veux, ce que JE veux, MOI JE, MOI JE, MOI JE: L'UDC, gamine insupportable et irrespectueuse de le vie des gens. Cette pub m'en rappelle une autre, tout aussi insupportable: "parce que je le vaux bien".

Lire la suite

12/09/2013

Loi sur le travail et saucisse à rôtir

Avez-vous vraiment besoin d'acheter une saucisse entre 2 et 5 heures du matin?

Lire la suite

11/07/2013

La Trinité, le travail et le repos

« Il y a, sur un monastère de Bucovine, douce région au Nord de la Roumanie, une peinture murale, près de l’entrée. On y voit, assis sur un banc, deux personnages facilement reconnaissables Dieu le père et Dieu le Fils. Entre les deux, la croix avec, sur son sommet, la colombe de l’Esprit. La sainte Trinité assise sur un banc !…»

 Extraits de ma prédication de dimanche 7 juillet 2013 à St Pierre sur les psaumes 131, 133 & 134

Lire la suite

14:46 | 14:46 | Economie, Eglise protestante, société | Economie, Eglise protestante, société | Lien permanent | Lien permanent | Commentaires (1) | Commentaires (1) | | |  Facebook |  Facebook | |

09/07/2013

La COTMEC supprimée, l'Eglise catholique fait-elle fausse route?

Le Courrier  (29 juin 2013) annonce que «L’Eglise catholique coule sa commission Tiers-Monde» et parle du coup de tonnerre que suscite cette décision qui entrera en vigueur le 31 décembre. Je ne peux que poser le même jugement sur cette résolution.

Lire la suite