Europe

  • Prochaine votation- DÉCLARATION DE L'EGLISE PROTESTANTE DE GENÈVE

    Voici cette déclaration annoncée

    Votation du 25 novembre 2018 sur l'initiative populaire fédérale
    dite « des juges étrangers »

    Parce que l'Eglise protestante de Genève est profondément attachée à l'histoire et au destin de ce canton façonné par le christianisme éclairé, l'Europe et le monde – une histoire et un destin qui vont jusqu'à être magnifiés par l'expression de "l'esprit de Genève";

     Parce que la démarche des initiants apparaît ankylosée par des mécanismes bien connus en Eglise que sont le fondamentalisme (comme piège de la conviction solitaire) et le congrégationalisme (comme tentation identitaire et abrogation des médiations institutionnelles);

     Parce qu'on ne badine pas avec les droits fondamentaux qui nous lient à la communauté internationale par-delà les sensibilités politiques, et qu'on ne saurait considérer que dénoncer la Convention européenne des Droits de l'Homme (CEDH) soit un effet collatéral possible à une décision du peuple souverain (lequel n'est toutefois pas tout-puissant et ne saurait le croire);

     Parce que notre pays s'est efforcé, au fil de son histoire, de tenir compte et de ménager ses minorités, et que sa construction même, dans le subtil équilibre des représentations fédérales, reflète ce souci constant de la paix dite confessionnelle et civile;

     Parce que la politique et le travail parlementaire fédéraux ne sauraient se concevoir sans recherche de consensus, où le bien commun, l'expérience longue et le discernement l'emportent sur les intérêts particuliers, fussent-ils majoritaires;

     Pour ces raisons notamment, l'EPG vous recommande la plus grande prudence citoyenne au moment de voter le 25 novembre 2018 ou da manière anticipée sur l'Initiative pour l'autodétermination, et ne pas lier votre vote à des arguments maladroits et à une perspective politiquement et spirituellement appauvrissante pour notre pays. La Suisse doit rester le cœur vivant de l'Europe, elle ne saurait s'incurver davantage sur elle-même et se croire autosuffisante.

  • Junker et sa drôle conception des sondages

    Merci à Alain Rebetez, correspondant de la TdG à Paris qui, dans son éditorial de l'édition des 1er et 2 septembre, révèle les curieux calculs du Président de la Commission européenne selon laquelle 84 % des Européens sont favorables à la suppression de changement d'heure.

    Lire la suite

  • Puissance de l'agent et faiblesse de la démocratie

    Ce qui se passe en Grèce, quels que soient les résultats des tractations actuelles met en évidence l'un sinon le plus grand défi des démocraties: comment laisser au peuple (démo, en grec) le pouvoir (cratie) quand les Etat sont soumis ou pouvoir de la ploutocratie, de (ploutos, l'argent en grec).

    Lire la suite

  • Et si la Grèce était un modèle de démocratie?

    De quelle audace et de quel sens démocratique fait preuve le gouvernement de Tsipras en soumettant au référendum populaire l'une des décisions politiques les plus capitales pour l'avenir du peuple hellène! 

     

    Lire la suite

  • Heureusement, il y a Philae

    Quel bonheur que cette sonde et cette exploration d’une comète ! Un peu de bonheur dans ce monde de brutes et l’exemple que les humains peuvent travailler ensemble, se compléter et réaliser des exploits hors du commun.

    Lire la suite

  • Après les visages du 70è anniversaire du débarquement en Normandie - Le soldat cagoulé ?

    Le célèbre penseur von Clausewitz (1780-1831) a déclaré que la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens. Position que Michel Foucault (1926-1984) renversera : c’est la politique qui est la continuation de la guerre par d’autres moyens. Ce qui semble être (avoir été?) la position de l'Europe après les boucheries de 14-18 et 39-45.

    Lire la suite

  • Grippen, les mauvais arguments de H. Hitpold

    Dans Le Temps de ce 12 mai le député fait part de sa position favorable à cet achat. Elles ne sont pas pertinentes pour les raisons suivantes.

    Lire la suite

  • Blocher, Erasmus et Jeunes socialistes: naïveté et arrogance

    La naïveté des jeunes socialistes est grande: s'allier avec le fondateur de l'UDC, même pour une bonne cause. Le ver aurait été dans le fruit. L'arrogance de M. Blocher est immense mais on y est habitué: l'argent comme un baume sur une blessure si grave!

    Lire la suite

  • Asile : pas pour ceux qui disent non à la violence armée

    Il n’aurait plus l’asile en Suisse ! Cette photo est celle d’un soldat soumis au régime soviétique en Allemagne de l’Est et, donc, contraint de tirer sur les fuyards qui, comme lui, franchissaient le Mur de Berlin pour chercher la liberté en Allemagne de l’Ouest.

    Lire la suite

  • Neutralité, UDC et ASIN

    UDC, ASIN et vous qui les suivez: Vous ne pouvez pas en même temps votre battre pour la neutralité de la Suisse et stigmatiser l’étranger, combattre l’importance internationale du pays et condamner sa politique étrangère. Au contraire, vous devez la soutenir. Au nom de sa neutralité !

    Lire la suite

  • Une visite russe en Suisse

    Le Courrier du 22 septembre publie une fine analyse de la visite officielle du Président russe en Suisse. A la question du motif principal de ce voyage, il offre la surprenante réponse de la visite au mémorial de la victoire du Général russe Souvoroff sur les troupes de Napoléon en 1799. On est loin des accords commerciaux ou sportifs...

    Lire la suite