20/08/2011

UNE FIN ENFIN ! La prostitution des mineur-es interdite

La presse nous apprend que le Conseil fédéral  a mis en consultation l’interdiction de la prostitution des mineur-es. Le Courrier du 19 août titrait: Berne veut metter fin à la prostitution des mineurs et ouvrait son article en pointant du doigt que « en Suisse Silvio Berlusconi n’aurait pas pu être poursuivi pour avoir entretenu des relations tarifée avec une mineures de 17 ans, (…) car dans notre pays la prostitution est une activité légale dès l’âge de 16 ans, l’âge de la majorité sexuelle ». La nouvelle loi ne modifiera pas l’âge de la majorité sexuelle, fixée à 16 ans, mais repousse à 18 ans celui de l’accès à la prostitution. Ce débat repose la question du sens de la majorité sexuelle, de deux ans plus précoce que l’autre, la civique.

Lire la suite

29/07/2011

Le tueur fou est un des nôtres. Oui !

Le tueur fou est « un des nôtres » remarque l’anthropologue H. Eriksen interviewé par La Tribune du 26 juillet. D’autres commentaires, comme celui du Temps du 25 juillet, comparent la Norvège à la Suisse « deux pays riches, démocraties exemplaires et paisibles que cette analogie doit interpeller ». Cet attentat-là est un attentat qui nous concerne, y déclare le politicien Y. Perrin. Dans cette note, je désire attirer l’attention sur une autre dimension, celle de notre fragilité, voire de notre peur, illustrée par ces contestations.

Lire la suite

21/06/2011

Pillage du Congo, Glencore épinglée

L’entreprise suisse de négoce de matières premières Glencore a engrangé 145 milliards de dollars en 2010, notamment en exploitant des mines de cuivre et de cobalt au Congo. Une étude commandée par les trois organisations chrétiennes suisses Pain pour le prochain (Oeuvre protestante) Action de Carême (son homologue catholique) et Etre partenaires a révélé que l’État congolais et la population locale n’en ont pratiquement pas profité.

Le respect des droits humains passe par une transparence renforcée dans le secteur des matières premières. Il incombe au Conseil fédéral de veiller à ce que les politiques suisses en matière d’économie, d’affaires étrangères et de droits humains soient cohérentes.
C’est l’objet d’une pétition que les trois organisations ont adressée au gouvernement suisse. 27’237 personnes l'ont souscrit signée.

Lire la suite

08/03/2011

Révolutions au Moyen Orient

Se prémunir devant un afflux de réfugiés semble être le principal souci des politiques en Suisse et en Europe.

Quelle étroitesse d'esprit, quelle bêtise politique, quelle faute humaine!

Lire la suite

25/02/2011

Nannofolie

Perverse Migros, enfants piégés, pauvres mamans! Mais je rêve!

On parle de mamans condamnées à acheter pour plus de 1000,- fr, d'enfants qui les forcent à aller dans la Migros du coin ou dans telle autre tel jour de la semaine, de millions de cets petits trucs achetés. On pleure sur ces pauvres mamans, il faut les protéger ainsi que leurs petits, que la FRC s'en mêle, et bientôt la justice?


Lire la suite

18/02/2011

Un monastère vieux de 1600 ans menacé en Turquie

Le Président de la  Fédération des Églises protestantes de Suisse, le pasteur Gottfried Wilhelm Locher, et l'Évêque Norbert Brunner, président du Conseil de la Conférence des évêques suisses sont inquiets au sujet de la vie du christianisme dans ce pays et spécialement de la survie d'un monastère orthodoxe.

 

Lire la suite

25/01/2011

Votation sur les armes à l'arsenal

J'éprouve un immense dégoût devant la dérive de la campagne actuelle. D'un débat sur la protection contre les dangers de la prolifération des armes à feu à domicile on a glissé vers un discours pour ou contre les armes. Or l'initiative demande simplement le dépôt des armes dans les arsenaux militaires ou civils en dehors de leur emploi légitime, et l'établissement d'un fichier suisse de leurs propriétaires.


Cette initiative ne désarme pas son peuple, comme l'écrit le colonnel Auer dans la Tribune (25 janvier), cela d'autant plus que les soldats n'ont plus les munitions avec leur arme depuis des années! Elle ne met en danger ni la chasse ni le tir sportif, elle demande simplement que, une fois le plaisir ou le devoir satisfait, l'arme soit remise à l'arsenal.

Cette initiative vise au contraire, et c'est sa valeur, des gens dangereux et populistes comme O. Freysinger qui se vante d'avoir son fusil sous le lit et prône de fait le meurtre comme défense (Tribune du 25 janvier).

Le pire dans ce débat est qu'on en est arrivé à faire croire qu'il est normal, nécessaire même, de posséder une arme pour se défendre! Cela promet de belles tueries! Par exemple quand le voisin, étranger, du député valaisan aura son arme sous son lit... Je rappelle que notre Constitution précise que la défense des citoyens est confiée à la police et celle de la patrie à l'armée (que cette initiative n'affaiblit absolument pas).

Et les arguments sur les mythes fodateurs de la Suisse, sur l'atteinte à l'armée, sur les valeurs helvétiques : quelle hypocrisie, quelle instrumentalisation par tous les partis du centre et de droite ! La règle de l'arme à domicile est récente: elle remonte à 1890, fut "vite supprimée en raison d'accidents" (Le temps du 25 janvier), et rétablie en 1940. Le PLR qui crie à l'atteinte à l'armée de milice, n'est contre que parce que ce projet vient de la gauche alors qu'en son sein même des voix envisagent le passage vers une armée professionnelle. Le PDC ne sait plus où donner de la tête (s'il en a encore une) pour garder des électeurs, il ne sait plus non plus ce que signifie son « C » : outre celle de chrétien, cette initiale aurait pu être celle de courage, elle est devenue celle de couardise. Quant à l'UDC, elle n'a plus à se battre : elle gagnera une fois de plus ; mais l'affiche de sa section 'jeunes UDC de Genève' est révélatrice : on sait enfin ce qui lui tient lieu de sexe ! A ce propos, cette affiche est actuellement placardée devant une école enfantine au Petit Saconnex (Genève): belle incitation pour les enfants...?

Ah oui, l'initiative interdit de donner au militaire son arme à la fin de son service obligatoire. Mais ce n'est que normal et juste, cette arme appartient au peule et devrait être utile pour les suivants, et cela évite la vente de fusils d'assaut suisses en... ex-Yougoslavie!

28/11/2010

MARIE ET ELISABETH À NOËL OU LE REFUS DE L'EXPERTOCRATIE

 

Noël est l'histoire de naissances hors normes. Marie et Elisabeth étaient, aux yeux da la société de l'époque, le type de personnes réputées inexpérimentées ou incapables. L'une trop jeune, ou trop seule, pour pouvoir enfanter, l'autre trop vieille pour oser encore y prétendre. Les deux hors normes aussi parce que femmes dans une société et une tradition religieuse qui ne leur faisait guère de place...

 

Lire la suite

23/11/2010

Travail, repos et salaire: une bénédiction?

Il y a, sur un monastère de Bucovine, douce région au Nord de la Roumanie, une peinture murale, près de l'entrée. On y voit, assis sur un banc, deux personnages facilement reconnaissables : Dieu le père et Dieu le Fils. Entre les deux, la croix avec, sur son sommet, la colombe de l'Esprit. La sainte Trinité assise sur un banc !...

Ils sont comme en conversation, le soir venu, au temps du repos.

Lire la suite

12/11/2010

Renvois criminels étrangers-Trois Eglises de Genève critiquent l'initiative et le contre-projet

"Tant l’initiative que le contre-projet sont marqués par l’idée que la solution à la criminalité dépend du rejet
de l’autre. Ils véhiculent en effet une image négative des étrangers que les Eglises chrétiennes jugent
incompatible avec l’esprit d’ouverture et la tradition d’accueil de la Suisse tout comme avec les valeurs de
l’Evangile".

Lire la suite

11/11/2010

Ouverture des magasins : la consommation de soi

Vous avez peur?  Consommez, mais consommez donc ou le monde de l'autoconsommation de soi!

Vous avez peur?  Consommez, mais consommez donc, ou le monde de l'autoconsommation de soi!

Au delà des questions de protection de la vie familiale, de rythme de vie, de protection des vendeuses et vendeurs, cette votation et le débat qui l'entoure illustrent l'impasse dans laquelle nous nous enfonçons depuis 10 ans: la consommation comme réponse à la peur.

 

 

 

Lire la suite

25/10/2010

Editorial sur la liberté de la presse: pas d'accord

Monsieur le Rédacteur en chef, dans votre éditorial du 22 octobre vous stigmatisez l'interdiction de publier telle quelle l'affiche du MCG avec la photo du président libyen et cela au nom de la liberté de la presse. Vous convenez que cette affiche use de "méthodes les plus perverses" et procède à "un amalgame éhonté" et, cependant vous en soutenez la diffusion publique!

Lire la suite

21/10/2010

Votations populaires du 28 novembre 2010

2x Non à l’initiative pour le renvoi des étrangers !

L’EPER (Entraide Protestante Suisse) recommande aux citoyens de rejeter l’initiative sur le renvoi ainsi que la contre-proposition directe du Conseil fédéral. En cas d’adoption des deux projets, l’EPER recommande de voter pour la contre-proposition.

Lire la suite

08/10/2010

des hommes et des dieux. une certaine gêne

Oui, c'est un film émouvant, de très belles scènes, surtout les visages de ces moines mais...

Lire la suite

28/09/2010

La colère de P. Décaillet

Merci à P. Décaillet pour sa saute d'humeur: elle est légitime. L'absence des Autorités genevoises aux obsèques de Mgr Genoud révèle une gêne dans les rapports entre l'Etat et les Eglises.

Lire la suite

04/09/2010

Ténors ou soprani ?

Ah non. Julie ! La une de ton édition de ce jour me reste en travers de la gorge: "Les ténors sont en lice pour le Conseil fédéral"

De deux choses l'une, ou je ne sais pas compter, ou les femme valent la moitié d'un homme, et encore, cela aurait fait la parité! Quatre candidates et deux candidats au Conseil fédéral et tu n'oses pas: "Les soprani sont en lice pour le Conseil fédéral" Dommage!

01/09/2010

Un peu d'humilité

Relisant les derniers commentaires envoyés sur ce blog, je réalise qu'à la différence de la plupart des positions des défenseurs athées ou agnostiques de la laïcité, je ne demande en rien leur disparition ni ne conteste leur droit à s'exprimer.

Dans le même registre, je me suis abstenu, jusqu'à maintenant, de toute allusion aux massacres, tortures, emprisonnements indus, viols et autres crimes contre l'humanité (j'en passe et des meilleurs) dont se sont rendues coupables, entre autre, les idéologies issus du marxisme. Elles envisageaient la disparition (inéluctable et rapide selon elles) des religions comme participant de l'aube radieuse se levant sur une humanité réconciliée. Leurs mises en pratique soviétiques, cubaines, vietnamiennes, cambodgiennes, éthiopiennes par exemple ont hélas démontré que tout reste terriblement lié à l'humain...

Soyons donc humbles: l'humain reste potentiellement monstrueux qu'il soit croyant ou athée, le diction latin le dit à juste titre: Homo lupus hominis est - l'homme est un loup pour l'homme.

30/07/2010

Patrie: terre promise, terre sainte?

En ces jours de fête nationale, je réfléchis au sens du concept de patrie et son rapport avec les migrations nombreuses et souvent tumultueuses qui agitent actuellement notre monde. Et m’est revenu à l’esprit un verset (oui, un seul verset biblique peut nourrir toute une vie !) qui bat en brèche une certaine compréhension de la « terre promise » ou la patrie. Ce verset est le sixième du chapitre 12 de la Genèse. Abraham a tout quitté, famille, origine, pays, pour « aller dans le pays que je te ferai voir » dit le Seigneur. Il vient d’arriver dans ce pays promis et le texte dit : « Les Cananéens étaient déjà dans le pays ».

Lire la suite

26/07/2010

DIP : UNE DÉCISION QUI N’AIDERA PAS LE DÉBAT ENTRE ÉGLISES ET ÉTAT

Le 15 juillet les pasteurs et responsables de la catéchèse de l’Eglise protestante ont appris la mauvaise nouvelle : le chef du DIP, le Conseiller d'Etat Charles Beer, refuse désormais de transmettre aux Eglises les listes des élèves dont les parents ont signalé la confession sur leur inscription dans les Ecoles publiques. Monsieur Beer prétend le faire au nom de nouvelle loi sur la transmission des données entrée en vigueur le 1er janvier 2010.

Lire la suite

15/06/2010

Crise libyenne - Non, la Suisse n'a été ni humiliée ni vaincue

Une autre lecture peut être faite de la manière dont la Suisse a agi dans cette crise. Une lecture qui part du constat que le rapport de forces entre Kadhafi et la Suisse n'est pas égal, l'accepte et en tire avantage.

Lire la suite